Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A. Titeca Sexologue Sophrologue Addictions - LILLE

AMOUR ÉNERGÉTIQUE : Du tantrisme à la sensualité

AMOUR ÉNERGÉTIQUE :  Du tantrisme à la sensualité

AMOUR ÉNERGÉTIQUE :

Du tantrisme à la sensualité

1.A l’origine était le tantrisme

Le tantra ou tantrisme est un système métaphysique originaire de la région himalayo-indienne. Les textes, rituels et techniques regroupés dans le tantrisme visent à permettre à l’être humain d’atteindre une transformation et une élévation spirituelle. Les techniques proposées reposent pour la majorité sur un travail corporel et sensoriel.

Ces textes sacrés issus de l’indouisme, ont émergé dans la vallée du fleuve Indus aux alentours de 1500-1000 avant JC.

En occident, à partir de la seconde moitié du XXe siècle, la pratique du yoga, de la méditation mais aussi la pratique d’une sexualité sacralisée, se répandent et contribuent à la recherche d’un état extatique : l’éveil.

De nos jours, par méconnaissance, on désigne souvent par tantrisme des pratiques thérapeutiques, sexologiques très éloignées du sens originel du tantrisme. Pour ces pratiques la sexualité devient sacralisée, ritualisée alors que pour le tantra c’est le rituel qui est sexualisé.

Pour découvrir la dimension énergétique de la sexualité,, pour faire de la sexualité un lieu de plaisir extatique au service de l’amour et de la complicité dans le couple, un certain nombre d’exercices préparatoires sont à explorés et à mettre en œuvre. Au fur et à mesure de leur application les deux partenaires découvrent et conscientisent une dimension nouvelle de la relation amoureuse.

2.Les exercices préparatoires

  1. Respirer en conscience

La respiration joue un rôle fondamental dans la découverte puis la construction de la dimension énergétique de l’amour. Respirer en conscience, lorsque nous faisons l’amour, favorise l’échange énergétique entre « les deux aimants ». Chaque partenaire, en conscience de sa respiration, laisse sa propre excitation sexuelle monter doucement, progressivement jusqu’à atteindre des niveaux de plaisir proches de l’orgasme, de l’extase, de la fusion avec l’autre.

Pour découvrir et utiliser la respiration en conscience dans la sexualité, il est nécessaire dans une première étape, de savoir prendre conscience de sa respiration seul.

Exercice n°1

Debout, jambes légèrement écartées, vous fermez les yeux. Vous portez toute votre attention sur votre respiration, fluide, régulière. Vous ressentez l’air pénétrer par vos narines, les poumons qui se gonflent et se dégonflent au rythme de la respiration, tous les mouvements de la cage thoracique.

A présent, posez une main sur l’abdomen et ressentez les mouvements du ventre au rythme de votre respiration.

Conservez les yeux fermés et essayez de faire descendre un peu votre respiration

Placez votre main sur votre bas ventre et ressentez tous les mouvements du bas ventre au rythme de votre respiration. Ces mouvements sont plus subtils mais néanmoins présents

Cet exercice est à renouveler chaque jour à 2 ou 3 reprises pendant 3 mn et durant une semaine complète

La respiration en conscience se travaille également en couple avant de pouvoir l’appliquer dans la sexualité

Ex ; exercice 2

Pour cet exercice, la posture est essentielle ; je vous la présente :

Les deux partenaires sont assis face. Ils rapprochent leurs chaises progressivement jusqu’à ce que l’un puisse glisser une jambes entre les jambes de l’autre. L’un des deux partenaires pose ses mains sur ses cuisses, paumes vers le plafond, l’autre partenaire pose ses mains sur celles de son conjoint de façon à ce que les paumes se touchent.

Fermez les yeux, prenez conscience de votre posture, de vos points d’appuis au sol et sur la chaise, conscience des points de contact avec l’autre, conscience de la présence de l’autre.

Portez toute votre attention sur votre respiration, fluide régulière. Ressentez l’air pénétrer par vos narines, le mouvement des poumons qui se gonflent et se dégonflent au rythme de la respiration, le mouvement du ventre.

Portez à présent votre attention sur la respiration de votre conjoint, ressentez chacune de ses inspirations, chacune de ses expirations.

Doucement, très progressivement calez votre rythme respiratoire sur celui de votre partenaire. Respirez ensemble pendant quelques minutes.

Laissez votre respiration retrouver un rythme fluide régulier, faites une pause d’intégration, accueillez avec bienveillance toute les sensations, toutes les émotions qui se présentent à vous sans porter de jugements.

Cet exercice dure 20m ; il est à renouveler 2 fois par semaine.

Pratiqué régulièrement cet exercice développe la complicité entre les deux conjoints. Tout en douceur, il place les deux partenaires dans un échange énergétique puissant et très sensuel. Il constitue la base du travail préparatoire à l’amour énergétique.

Développer la sensibilité énergétique

Avant de pouvoir développer sa propre sensibilité énergétique, il faut comprendre ce qu’est le taux vibratoire de l’être humain.


Pour comprendre ce qu’est le taux vibratoire, il faut revenir sur la célèbre phrase d’Albert Einstein : "tout est énergie" ou "tout est vibration". En effet, nous sommes constitués d’énergie et tout ce qui nous entoure l’est aussi : les animaux, les végétaux, les minéraux, les lieux et même les objets !
Cette énergie peut être mesurée de différentes manières. Le plus simple - et sans doute le plus courant - étant d’utiliser un pendule. Le résultat ainsi obtenu indique le taux vibratoire et se mesure en Unités Bovis (UB). Chacun étant bien entendu différent, nous avons tous notre propre taux vibratoire qui peut varier selon notre état du moment (santé, humeur, émotions...etc.)

Cette vibration énergétique se diffuse dans le corps humain à partir des sept centres principaux les chakras ; ils se répartissent dans le corps le long d'un axe central allant du sommet du crane jusqu'au sexe. Au niveau physiologique les chakras correspondent aux glandes endoctrines.

Développer sa sensibilité énergétique revient à ressentir l’énergie se diffuser dans son corps à partir de ces sept points

Exercice n°3

Assis sur une chaise, vous fermez les yeux. Prenez conscience de vos points d’appui au sol et sur la chaise. Conscience également de votre posture assise et de votre respiration. Imaginez un axe vertical allant du sommet du crâne jusqu’à un point situé entre vos deux pieds.

Concentrez-vous sur un point situé entre vos deux yeux, lorsque vous sentez ce point chatouiller ou chauffé un peu, imaginez que l’énergie se diffuse à partir de ce point dans tout le haut du visage.

A présent déplacez-vous le long de l’axe imaginaire et concentrez-vous sur le point situé au sommet du crâne, lorsque vous sentez ce point chatouiller ou chauffé un peu, imaginez que l’énergie se diffuse à partir de ce point dans toute votre tête. Redescendez le long de l’axe imaginaire, passez sur le point entre vos deux yeux, continuez à descendre et arrêtez-vous sur la tyroïde, concentrez-vous sur ce point et lorsque vous le sentez chauffez faites circuler l’énergie dans toute la gorge, la nuque et les épaules. Continuez à descendre le long de l’axe, arrêtez vous sur un point situé au centre de la cage thoracique, chakras du cœur, concentrez-vous sur ce point, lorsque vous le sentez chauffé, diffusez cette chaleur dans tout le haut du torse, les bras.

Continuez à descendre le long de l’axe imaginaire ; concentrez-vous sur un point situé à la hauteur de l’estomac, le plexus solaire, lorsque vous sentez ce point chauffé, diffusez la chaleur, l’énergie dans le haut du ventre, le milieu du dos.

Continuez à descendre le long de l’axe, concentrez-vous sur un point situé juste en dessous du nombril, le haras, lorsque vous sentez ce point chauffé, diffusez la chaleur dans toute la ceinture abdominale.

Continuez à descendre le long de l’axe imaginaire, arrêtez-vous sur un point correspondant au sexe, concentrez-vous sur ce point ; lorsque vous le sentez chauffer, diffusez l’énergie dans tous le bas du corps.

En réalisant cet exercice régulièrement vous allez développer votre sensibilité énergétique, ressentir votre taux vibratoire. Cette sensibilité très particulière pourra ensuite être appliquée dans la sensualité, dans la sexualité et dans les jeux érotiques

Les exercices qui permettent de développer la sensibilité énergétique, à deux, sont très vite d’une grande sensualité ; ils le seront d’autant plus si les deux partenaires pratiquent, par ailleurs, les exercices individuels proposés dans cet article.

3.La rencontre

  1. Sensualité, volupté, faire l’amour autrement

En occident, depuis des siècles, la sexualité est conditionnée par la procréation. La pénétration est presque toujours considérée comme la finalité de la relation sexuelle. Pour découvrir la dimension énergétique de la sexualité, il me semble qu’il faut remettre en question ce postulat. Lorsque l’on fait l’amour, la pénétration n’est pas une finalité, c’est simplement un moyen supplémentaire pour trouver du plaisir.

L’exercice qui suit est très sensuel, il trouve toute sa place dans les jeux érotiques.

Exercice 4 : la respiration en boucle

Les deux partenaires sont allongés face à face, l’un sur le côté gauche, l’autre sur le côté droit. Les deux partenaires approchent leur visage l’un de l’autre, jusqu’à ce que les deux bouts de nez se touchent. Chacun prend conscience de sa respiration fluide régulière. Chaque partenaire prend ensuite conscience de la respiration de l’autre. Chacun, synchronise ensuite sa respiration sur celle de l’autre, jusqu’à trouver un rythme commun ou presque. Ensuite, vous allez inspirer l’expiration de votre partenaire et votre partenaire inspire la vôtre.

Le dictionnaire Wikipédia nous dit à propos de la sensualité : « La sensualité est l’attachement aux plaisirs des sens. Il désigne aussi l’attribut, l’acte ou l’état de ce qui est (sensuel). Ce dernier n’est pas forcément lié à la sexualité ou à l’attirance sexuelle. »

Lorsque la sensualité est liée à la vie affective et sexuelle, nous pouvons la définir comme étant un ensemble de gestes, d’effleurements, d’attitudes, de comportements et de regards qui favorise l’ambiguïté dans une relation et stimule le désir sexuel.

La volupté est une sensation corporelle liée à la sensualité mais cette dernière ne peut se réduire à la volupté.

La tendresse et la sensualité sont quasiment toujours présentes dans nos relations de couple. Pour découvrir et construire la dimension énergétique de l’amour, il est nécessaire d’apprendre à faire l’amour dans la sensualité et la volupté.

Lorsque nous faisons l’amour, nous supportons des niveaux de tension musculaire très important. L’idée est d’alterner les phases de tension avec les phases de relâchement ; la respiration consciente est un outil précieux pour y parvenir.

La fantaisie est un autre élément qu’il faut introduire dans la relation sexuelle ; lorsque vous faites l’amour, autorisez-vous toutes les libertés à condition d’être dans le plaisir, le partage, la bienveillance et le consentement mutuel.

Au fur et à mesure que, dans l’intimité, se développe la volupté, les deux amants s’ouvriront à de nouvelles sensations, ils découvriront le plaisir lié à la fusion et au partage énergétique. L’objectif devient alors d’affiner ces sensations.

  1. L’orgasme partagé :

Atteindre l’orgasme est une voie royale pour accéder à la fusion, pour découvrir ensemble la volupté. De façon à ce que l’orgasme partagé ne soit pas lié au hasard je vous propose en lecture un autre article.

4.La prise en charge

Je propose une prise en charge courte à la fois en individuel et en couple, pour permettre aux partenaires de développer leur sensibilité et de s’éveiller à la dimension énergétique de l’amour. Pour permettre à mes patients de réaliser ce travail je propose des outils venant de la sophrologie mais aussi de l’aromathérapie et de la litho thérapie.

Cette prise en charge peut être en face à face au cabinet ou à distance via skype et le téléphone

Alain Titeca

Sexothérapeute Sophrologue

06 32 68 36 56

alaintiteca@gmail.com

2 rue Jean Batiste Dumas

59160 Lille-Lomme Nord

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article